Les périodes de plantation

La période de plantation dépend de l’espèce et du type de plante. Il convient d’éviter de planter une espèce, quelle qu’elle soit, lorsqu'il gèle ou lorsqu'il fait très humide. Lorsque le sol est gelé, les racines ont plus de chances de se dessécher. Pendant les périodes très humides, la structure du sol est endommagée, il y a un manque d’oxygène, et la plante peut se noyer.

Les périodes de plantation ci-dessous sont données à titre indicatif et varient chaque année en fonction de la météo et du type de plante.

 

Les plantes à racines nues sont des plantes qui sont vendues sans terre autour des racines. Il s’agit en général de feuillus tels que des produits forestiers, des plantes pour haies et certaines espèces de jeunes arbres. Les racines sont beaucoup plus sensibles au dessèchement et nécessitent que l’on redouble d’attention pendant le transport et la plantation. Les plantes à racines nues doivent toujours être plantées pendant leur repos hivernal. Il s’agit généralement du moment où elles ont perdu toutes leurs feuilles. Cette période s’étend en moyenne de novembre à avril. Les plantes à racines nues sont des plantes qui sont vendues sans terre autour des racines. Il s’agit en général de feuillus tels que des produits forestiers, des plantes pour haies et certaines espèces de jeunes arbres. Les racines sont beaucoup plus sensibles au dessèchement et nécessitent que l’on redouble d’attention pendant le transport et la plantation. Les plantes à racines nues doivent toujours être plantées pendant leur repos hivernal. Il s’agit généralement du moment où elles ont perdu toutes leurs feuilles. Cette période s’étend en moyenne de novembre à avril.

À racines nues

Les plantes à racines nues sont des plantes qui sont vendues sans terre autour des racines. Il s’agit en général de feuillus tels que des produits forestiers, des plantes pour haies et certaines espèces de jeunes arbres. Les racines sont beaucoup plus sensibles au dessèchement et nécessitent que l’on redouble d’attention pendant le transport et la plantation. Les plantes à racines nues doivent toujours être plantées pendant leur repos hivernal. Il s’agit généralement du moment où elles ont perdu toutes leurs feuilles. Cette période s’étend en moyenne de novembre à avril.
Les jeunes arbrisseaux et arbustes sont souvent plantés avec une motte. Les plantes sont retirées du sol avec de la terre autour des racines. La motte est ensuite protégée par une toile de jute. Le choc du repiquage est réduit et ils sèchent moins vite. Les plantes en motte peuvent être repiquées en moyenne entre mi-octobre et fin avril. Les jeunes arbrisseaux et arbustes sont souvent plantés avec une motte. Les plantes sont retirées du sol avec de la terre autour des racines. La motte est ensuite protégée par une toile de jute. Le choc du repiquage est réduit et ils sèchent moins vite. Les plantes en motte peuvent être repiquées en moyenne entre mi-octobre et fin avril.

En motte

Les jeunes arbrisseaux et arbustes sont souvent plantés avec une motte. Les plantes sont retirées du sol avec de la terre autour des racines. La motte est ensuite protégée par une toile de jute. Le choc du repiquage est réduit et ils sèchent moins vite. Les plantes en motte peuvent être repiquées en moyenne entre mi-octobre et fin avril.
Les arbustes, les plantes solitaires et les arbres de grande taille sont retirés de la terre avec une motte de terre et emballés dans une toile de jute. Le tout bénéficie de la protection supplémentaire d'un panier métallique. La période de plantation s’étend en moyenne de fin septembre à mai. Parfois, pour des raisons logistiques, il est nécessaire de les planter en-dehors de cette période. En commandant ces arbres suffisamment tôt, il sera possible de les placer en motte dans le système d'irrigation au goutte à goutte pendant la saison de plantation. Il sera alors possible de planter ces arbres après le mois de mai. Les arbustes, les plantes solitaires et les arbres de grande taille sont retirés de la terre avec une motte de terre et emballés dans une toile de jute. Le tout bénéficie de la protection supplémentaire d'un panier métallique. La période de plantation s’étend en moyenne de fin septembre à mai. Parfois, pour des raisons logistiques, il est nécessaire de les planter en-dehors de cette période. En commandant ces arbres suffisamment tôt, il sera possible de les placer en motte dans le système d'irrigation au goutte à goutte pendant la saison de plantation. Il sera alors possible de planter ces arbres après le mois de mai.

En motte grillagée

Les arbustes, les plantes solitaires et les arbres de grande taille sont retirés de la terre avec une motte de terre et emballés dans une toile de jute. Le tout bénéficie de la protection supplémentaire d'un panier métallique. La période de plantation s’étend en moyenne de fin septembre à mai. Parfois, pour des raisons logistiques, il est nécessaire de les planter en-dehors de cette période. En commandant ces arbres suffisamment tôt, il sera possible de les placer en motte dans le système d'irrigation au goutte à goutte pendant la saison de plantation. Il sera alors possible de planter ces arbres après le mois de mai.
En ce qui concerne les arbres sempervirents, la période de plantation se répartit en fonction de deux catégories : les feuillus et les conifères. 

Les feuillus sempervirents continuent à transpirer en hiver. Si on les plante en motte, il est préférable de le faire au printemps. Ils sont plus sensibles au gel et il faut donc dans tous les cas éviter de planter ces espèces en période de gel. 

La période de plantation idéale pour les conifères sempervirents est au contraire début septembre. Ils continuent ainsi à développer des racines pour l’hiver. Les séquoias sont une exception. L’idéal est de les planter après la période de grands vents venus de l’est, donc la deuxième moitié du mois d’avril. En ce qui concerne les arbres sempervirents, la période de plantation se répartit en fonction de deux catégories : les feuillus et les conifères. 

Les feuillus sempervirents continuent à transpirer en hiver. Si on les plante en motte, il est préférable de le faire au printemps. Ils sont plus sensibles au gel et il faut donc dans tous les cas éviter de planter ces espèces en période de gel. 

La période de plantation idéale pour les conifères sempervirents est au contraire début septembre. Ils continuent ainsi à développer des racines pour l’hiver. Les séquoias sont une exception. L’idéal est de les planter après la période de grands vents venus de l’est, donc la deuxième moitié du mois d’avril.

Les espèces sempervirentes

En ce qui concerne les arbres sempervirents, la période de plantation se répartit en fonction de deux catégories : les feuillus et les conifères.

Les feuillus sempervirents continuent à transpirer en hiver. Si on les plante en motte, il est préférable de le faire au printemps. Ils sont plus sensibles au gel et il faut donc dans tous les cas éviter de planter ces espèces en période de gel.

La période de plantation idéale pour les conifères sempervirents est au contraire début septembre. Ils continuent ainsi à développer des racines pour l’hiver. Les séquoias sont une exception. L’idéal est de les planter après la période de grands vents venus de l’est, donc la deuxième moitié du mois d’avril.
Les arbres, arbrisseaux et arbustes en pot peuvent être plantés tout au long de l’année. Cela vaut aussi pour les plantes vivaces et les plantes ornementales. La disponibilité de ces espèces est, principalement pour ces dernières, bien plus élevée entre les mois d'octobre et de mai. Les espèces sensibles au froid doivent de préférence être plantées après l’hiver. Les arbres, arbrisseaux et arbustes en pot peuvent être plantés tout au long de l’année. Cela vaut aussi pour les plantes vivaces et les plantes ornementales. La disponibilité de ces espèces est, principalement pour ces dernières, bien plus élevée entre les mois d'octobre et de mai. Les espèces sensibles au froid doivent de préférence être plantées après l’hiver.

En pot

Les arbres, arbrisseaux et arbustes en pot peuvent être plantés tout au long de l’année. Cela vaut aussi pour les plantes vivaces et les plantes ornementales. La disponibilité de ces espèces est, principalement pour ces dernières, bien plus élevée entre les mois d'octobre et de mai. Les espèces sensibles au froid doivent de préférence être plantées après l’hiver.
Planter des arbres dans la bonne saison de plantation est préférable. Cependant, il est parfois pratiquement impossible de planter dans la période conseillée. Si les arbres sont déracinés dans les temps, c’est-à-dire avant la fin de leur saison de plantation, nous pouvons alors les placer en motte dans un système d’irrigation au goutte à goutte. Cela permet de planter l’arbre plus tard au printemps, voire en été. Planter des arbres dans la bonne saison de plantation est préférable. Cependant, il est parfois pratiquement impossible de planter dans la période conseillée. Si les arbres sont déracinés dans les temps, c’est-à-dire avant la fin de leur saison de plantation, nous pouvons alors les placer en motte dans un système d’irrigation au goutte à goutte. Cela permet de planter l’arbre plus tard au printemps, voire en été.

Planter hors saison

Planter des arbres dans la bonne saison de plantation est préférable. Cependant, il est parfois pratiquement impossible de planter dans la période conseillée. Si les arbres sont déracinés dans les temps, c’est-à-dire avant la fin de leur saison de plantation, nous pouvons alors les placer en motte dans un système d’irrigation au goutte à goutte. Cela permet de planter l’arbre plus tard au printemps, voire en été.