Entretien

Un arbre qui est repiqué a toujours besoin d'une période pour se rétablir. Apportez-lui donc tout le soin nécessaire au moment de sa plantation, mais également après.

Le sol est la base absolue pour un arbre sain. Un sol équilibré présentera une fraction minérale, suffisamment d’aération, de l’eau et de la matière organique. La qualité du sol constitue un paramètre de croissance essentiel pour votre arbre, qu'il s’agisse d'un sol argileux, limoneux ou sablonneux. L’amendement pour sol organique que vous utiliserez pour la plantation permettra à la terre d’être suffisamment aérée, de mieux conserver l’humidité et d’apporter les nutriments de départ nécessaires pour la vie dans le sol. Il vous faudra rester attentif à la qualité de votre sol. 

Il sera absolument nécessaire d’éviter qu'il y ait trop de passage, y compris de machines, sur l’entourage d’arbre. Cela pourrait conduire à l’entassement de la terre qui a été ameublie, provoquant une diminution de la quantité d'oxygène présente pour votre arbre. L’absorption de l’eau et des minéraux se fait principalement par le biais des fines radicelles de l’arbre, et la plus grande partie de ces radicelles se trouvent dans la couche supérieure de votre sol, jusqu'à 30 cm de profondeur. Voilà pourquoi il est également très important de ne pas laisser d’herbe pousser sur l’entourage d’arbre que vous venez de planter. Celle-ci pourrait concurrencer l’arbre dans l’absorption d’eau et de nutriments.

La vie dans le sol doit pouvoir continuer à se développer. Il est donc recommandé de laisser les feuilles tombées de l’arbre sur l’entourage d’arbre. Les organismes du sol pourront alors se mettre au travail et assurer la nutrition nécessaire de votre arbre grâce à un processus naturel. Le sol est la base absolue pour un arbre sain. Un sol équilibré présentera une fraction minérale, suffisamment d’aération, de l’eau et de la matière organique. La qualité du sol constitue un paramètre de croissance essentiel pour votre arbre, qu'il s’agisse d'un sol argileux, limoneux ou sablonneux. L’amendement pour sol organique que vous utiliserez pour la plantation permettra à la terre d’être suffisamment aérée, de mieux conserver l’humidité et d’apporter les nutriments de départ nécessaires pour la vie dans le sol. Il vous faudra rester attentif à la qualité de votre sol. 

Il sera absolument nécessaire d’éviter qu'il y ait trop de passage, y compris de machines, sur l’entourage d’arbre. Cela pourrait conduire à l’entassement de la terre qui a été ameublie, provoquant une diminution de la quantité d'oxygène présente pour votre arbre. L’absorption de l’eau et des minéraux se fait principalement par le biais des fines radicelles de l’arbre, et la plus grande partie de ces radicelles se trouvent dans la couche supérieure de votre sol, jusqu'à 30 cm de profondeur. Voilà pourquoi il est également très important de ne pas laisser d’herbe pousser sur l’entourage d’arbre que vous venez de planter. Celle-ci pourrait concurrencer l’arbre dans l’absorption d’eau et de nutriments.

La vie dans le sol doit pouvoir continuer à se développer. Il est donc recommandé de laisser les feuilles tombées de l’arbre sur l’entourage d’arbre. Les organismes du sol pourront alors se mettre au travail et assurer la nutrition nécessaire de votre arbre grâce à un processus naturel.

Le sol

Le sol est la base absolue pour un arbre sain. Un sol équilibré présentera une fraction minérale, suffisamment d’aération, de l’eau et de la matière organique. La qualité du sol constitue un paramètre de croissance essentiel pour votre arbre, qu'il s’agisse d'un sol argileux, limoneux ou sablonneux. L’amendement pour sol organique que vous utiliserez pour la plantation permettra à la terre d’être suffisamment aérée, de mieux conserver l’humidité et d’apporter les nutriments de départ nécessaires pour la vie dans le sol. Il vous faudra rester attentif à la qualité de votre sol.

Il sera absolument nécessaire d’éviter qu'il y ait trop de passage, y compris de machines, sur l’entourage d’arbre. Cela pourrait conduire à l’entassement de la terre qui a été ameublie, provoquant une diminution de la quantité d'oxygène présente pour votre arbre. L’absorption de l’eau et des minéraux se fait principalement par le biais des fines radicelles de l’arbre, et la plus grande partie de ces radicelles se trouvent dans la couche supérieure de votre sol, jusqu'à 30 cm de profondeur. Voilà pourquoi il est également très important de ne pas laisser d’herbe pousser sur l’entourage d’arbre que vous venez de planter. Celle-ci pourrait concurrencer l’arbre dans l’absorption d’eau et de nutriments.

La vie dans le sol doit pouvoir continuer à se développer. Il est donc recommandé de laisser les feuilles tombées de l’arbre sur l’entourage d’arbre. Les organismes du sol pourront alors se mettre au travail et assurer la nutrition nécessaire de votre arbre grâce à un processus naturel.
Nous vous conseillons de mélanger de l’engrais à la terre de la couche supérieure du sol lors de la plantation. L’engrais Pro LongGrow db garantit une diffusion lente. Avec cet engrais, vous offrirez un bon départ à votre arbre. Il pourra ainsi se remettre correctement du repiquage. Il ne sera ensuite plus nécessaire d’utiliser d’engrais. Votre arbre se trouve au bon endroit et vous l’avez planté selon les règles de l’art ? Dans ce cas, la vie dans le sol prendra le relais après la plantation. Si votre arbre semble tout de même avoir des difficultés, l’utilisation d’engrais pourra aider. Il sera cependant important de commencer par déceler l'origine du problème afin de pouvoir y remédier. Nous vous conseillons de mélanger de l’engrais à la terre de la couche supérieure du sol lors de la plantation. L’engrais Pro LongGrow db garantit une diffusion lente. Avec cet engrais, vous offrirez un bon départ à votre arbre. Il pourra ainsi se remettre correctement du repiquage. Il ne sera ensuite plus nécessaire d’utiliser d’engrais. Votre arbre se trouve au bon endroit et vous l’avez planté selon les règles de l’art ? Dans ce cas, la vie dans le sol prendra le relais après la plantation. Si votre arbre semble tout de même avoir des difficultés, l’utilisation d’engrais pourra aider. Il sera cependant important de commencer par déceler l'origine du problème afin de pouvoir y remédier.

Bemesting

Nous vous conseillons de mélanger de l’engrais à la terre de la couche supérieure du sol lors de la plantation. L’engrais Pro LongGrow db garantit une diffusion lente. Avec cet engrais, vous offrirez un bon départ à votre arbre. Il pourra ainsi se remettre correctement du repiquage. Il ne sera ensuite plus nécessaire d’utiliser d’engrais. Votre arbre se trouve au bon endroit et vous l’avez planté selon les règles de l’art ? Dans ce cas, la vie dans le sol prendra le relais après la plantation. Si votre arbre semble tout de même avoir des difficultés, l’utilisation d’engrais pourra aider. Il sera cependant important de commencer par déceler l'origine du problème afin de pouvoir y remédier.
Avant que de nouvelles racines puissent se développer en dehors de la motte, l’arbre se verra contraint de se contenter de l’eau présente dans celle-ci. La terre présente dans la motte peut plus rapidement se dessécher que la terre environnante. Il faut 1 à 2 ans pour qu'un arbre soit bien enraciné. Tenez bien compte des recommandations suivantes en ce qui concerne l'irrigation de votre arbre.

- Il vaut mieux donner 1 fois suffisamment d’eau que plusieurs fois par semaine. L’eau doit pénétrer assez profondément, jusqu’à 40-50 cm. Si l’eau reste en surface, elle s’évaporera très rapidement en cas de chaleur.
- Les sols lourds n’absorbent que très lentement l’eau. Il y a donc des chances que l’eau quitte la motte au moment de l’arrosage. Pensez donc à arroser lentement.
- Ne saturez jamais complètement votre sol. L’eau supplante l’air dans la terre, les racines peuvent manquer d'air et étouffer. Ce processus est irréversible et sera synonyme de la mort de la nouvelle plante. Prodiguer trop d’eau à votre arbre peut donc être néfaste.

La quantité d’eau nécessaire pour votre arbre dépend de la période de l’année, des conditions météorologiques, du type de sol et du type d’arbre. Les besoins en eau sont les plus élevés au milieu et à la fin de l’été. Il s’agit de la période la plus chaude de l’année et les réserves d’eau de la terre sont épuisées. Un sol argileux ou limoneux conserve mieux l’eau qu'un sol sablonneux. Ce dernier demande donc plus d’irrigation. Certaines espèces demandent beaucoup d’eau, tandis que d’autres sont au contraires très sensibles aux sols trop humides.

Il est impossible de répertorier les types d'irrigations dans un tableau mathématique. L’idéal est de contrôler régulièrement le sol durant les deux premières années. Ce dernier doit être humide, pas trop sec, ni détrempé. 

Pour une irrigation en profondeur, lente et progressive, nous vous recommandons fortement de travailler avec les sacs d'irrigation Treegator®. Vous trouverez de plus amples informations à leur propos en bas de cette page. Avant que de nouvelles racines puissent se développer en dehors de la motte, l’arbre se verra contraint de se contenter de l’eau présente dans celle-ci. La terre présente dans la motte peut plus rapidement se dessécher que la terre environnante. Il faut 1 à 2 ans pour qu'un arbre soit bien enraciné. Tenez bien compte des recommandations suivantes en ce qui concerne l'irrigation de votre arbre.

- Il vaut mieux donner 1 fois suffisamment d’eau que plusieurs fois par semaine. L’eau doit pénétrer assez profondément, jusqu’à 40-50 cm. Si l’eau reste en surface, elle s’évaporera très rapidement en cas de chaleur.
- Les sols lourds n’absorbent que très lentement l’eau. Il y a donc des chances que l’eau quitte la motte au moment de l’arrosage. Pensez donc à arroser lentement.
- Ne saturez jamais complètement votre sol. L’eau supplante l’air dans la terre, les racines peuvent manquer d'air et étouffer. Ce processus est irréversible et sera synonyme de la mort de la nouvelle plante. Prodiguer trop d’eau à votre arbre peut donc être néfaste.

La quantité d’eau nécessaire pour votre arbre dépend de la période de l’année, des conditions météorologiques, du type de sol et du type d’arbre. Les besoins en eau sont les plus élevés au milieu et à la fin de l’été. Il s’agit de la période la plus chaude de l’année et les réserves d’eau de la terre sont épuisées. Un sol argileux ou limoneux conserve mieux l’eau qu'un sol sablonneux. Ce dernier demande donc plus d’irrigation. Certaines espèces demandent beaucoup d’eau, tandis que d’autres sont au contraires très sensibles aux sols trop humides.

Il est impossible de répertorier les types d'irrigations dans un tableau mathématique. L’idéal est de contrôler régulièrement le sol durant les deux premières années. Ce dernier doit être humide, pas trop sec, ni détrempé. 

Pour une irrigation en profondeur, lente et progressive, nous vous recommandons fortement de travailler avec les sacs d'irrigation Treegator®. Vous trouverez de plus amples informations à leur propos en bas de cette page.

L'eau

Avant que de nouvelles racines puissent se développer en dehors de la motte, l’arbre se verra contraint de se contenter de l’eau présente dans celle-ci. La terre présente dans la motte peut plus rapidement se dessécher que la terre environnante. Il faut 1 à 2 ans pour qu'un arbre soit bien enraciné. Tenez bien compte des recommandations suivantes en ce qui concerne l'irrigation de votre arbre.

- Il vaut mieux donner 1 fois suffisamment d’eau que plusieurs fois par semaine. L’eau doit pénétrer assez profondément, jusqu’à 40-50 cm. Si l’eau reste en surface, elle s’évaporera très rapidement en cas de chaleur.
- Les sols lourds n’absorbent que très lentement l’eau. Il y a donc des chances que l’eau quitte la motte au moment de l’arrosage. Pensez donc à arroser lentement.
- Ne saturez jamais complètement votre sol. L’eau supplante l’air dans la terre, les racines peuvent manquer d'air et étouffer. Ce processus est irréversible et sera synonyme de la mort de la nouvelle plante. Prodiguer trop d’eau à votre arbre peut donc être néfaste.

La quantité d’eau nécessaire pour votre arbre dépend de la période de l’année, des conditions météorologiques, du type de sol et du type d’arbre. Les besoins en eau sont les plus élevés au milieu et à la fin de l’été. Il s’agit de la période la plus chaude de l’année et les réserves d’eau de la terre sont épuisées. Un sol argileux ou limoneux conserve mieux l’eau qu'un sol sablonneux. Ce dernier demande donc plus d’irrigation. Certaines espèces demandent beaucoup d’eau, tandis que d’autres sont au contraires très sensibles aux sols trop humides.

Il est impossible de répertorier les types d'irrigations dans un tableau mathématique. L’idéal est de contrôler régulièrement le sol durant les deux premières années. Ce dernier doit être humide, pas trop sec, ni détrempé.

Pour une irrigation en profondeur, lente et progressive, nous vous recommandons fortement de travailler avec les sacs d'irrigation Treegator®. Vous trouverez de plus amples informations à leur propos en bas de cette page.
Lorsqu’un arbre est repiqué, il perd immanquablement une partie de ses racines. L’arbre se trouve donc privé de son équilibre naturel. La demande en eau et en nutriments des feuilles est trop importante pour les racines restantes. Même avec une irrigation suffisante, les racines restantes ne sont en mesure que d’en absorber une partie. 

La première année après la plantation, l’arbre tentera lui-même de rétablir l’équilibre. Il produira ainsi des feuilles plus petites ou perdra une partie de celles-ci lors de périodes particulièrement chaudes ou sèches. 

Afin d’aider votre arbre à rétablir son équilibre le plus vite possible après la plantation, nous vous conseillons de le tailler légèrement après la plantation. Il sera alors très important de ne tailler que les branches latérales âgées d'un an. Tailler les branches plus âgées et plus épaisses ou les branches finales pourrait avoir une influence négative sur la forme de l’arbre. La taille d’accompagnement aura d’ailleurs déjà été faite dans la pépinière. En outre, les branches plus âgées contiennent les réserves nécessaires dont l’arbre a absolument besoin. Lorsqu’un arbre est repiqué, il perd immanquablement une partie de ses racines. L’arbre se trouve donc privé de son équilibre naturel. La demande en eau et en nutriments des feuilles est trop importante pour les racines restantes. Même avec une irrigation suffisante, les racines restantes ne sont en mesure que d’en absorber une partie. 

La première année après la plantation, l’arbre tentera lui-même de rétablir l’équilibre. Il produira ainsi des feuilles plus petites ou perdra une partie de celles-ci lors de périodes particulièrement chaudes ou sèches. 

Afin d’aider votre arbre à rétablir son équilibre le plus vite possible après la plantation, nous vous conseillons de le tailler légèrement après la plantation. Il sera alors très important de ne tailler que les branches latérales âgées d'un an. Tailler les branches plus âgées et plus épaisses ou les branches finales pourrait avoir une influence négative sur la forme de l’arbre. La taille d’accompagnement aura d’ailleurs déjà été faite dans la pépinière. En outre, les branches plus âgées contiennent les réserves nécessaires dont l’arbre a absolument besoin.

Tailler après la plantation

Lorsqu’un arbre est repiqué, il perd immanquablement une partie de ses racines. L’arbre se trouve donc privé de son équilibre naturel. La demande en eau et en nutriments des feuilles est trop importante pour les racines restantes. Même avec une irrigation suffisante, les racines restantes ne sont en mesure que d’en absorber une partie.

La première année après la plantation, l’arbre tentera lui-même de rétablir l’équilibre. Il produira ainsi des feuilles plus petites ou perdra une partie de celles-ci lors de périodes particulièrement chaudes ou sèches.

Afin d’aider votre arbre à rétablir son équilibre le plus vite possible après la plantation, nous vous conseillons de le tailler légèrement après la plantation. Il sera alors très important de ne tailler que les branches latérales âgées d'un an. Tailler les branches plus âgées et plus épaisses ou les branches finales pourrait avoir une influence négative sur la forme de l’arbre. La taille d’accompagnement aura d’ailleurs déjà été faite dans la pépinière. En outre, les branches plus âgées contiennent les réserves nécessaires dont l’arbre a absolument besoin.